1 an de traitement hormonal !

 

Donc le 11 Mai dernier je fêtais mes 29 ans, mais également mes 1 an de Traitement Hormonal Substitutif (THS). L’occasion pour moi de revenir sur cette année passée.

Ce fut riche ! Une vraiment belle année. Après m’être débattue pour obtenir mon THS, et ce fut une bataille assez délicate, notamment éviter l’écueil de l’équipe médicale de Marseille, dirigée par la transphobe Bonieberale (bref, l’une des pires équipes de France), le 30 Avril j’obtenais enfin mon précieuse sésame vers des transformations de mon corps, pour le rendre plus conforme à l’idée que je me fais de ma propre féminité. Et le 11 Mai, j’ouvrais ma TransBox et prenait ma toute première dose. Quelle excitation ! Savoir que ces quelques molécules allaient progressivement effacer ce que je n’aimais pas chez moi. De bourgeons mammaires obtenus en 1 mois, en développement de mes seins les mois qui suivent, les changements furent assez efficaces, et je fut équipée d’une jolie poitrine bonnet B. Mes hanches ne tardèrent pas à suivre en augmentant légèrement en taille, prononçant une cambrure assez présente.

Mais… Récemment j’ai eut la frayeur d’apprendre, suite à une troisième prise de sang, que mon taux en œstradiol 17ß étaient bas. Vraiment bas. Petit point hormonal :

Testostérone pré-THS………… 5.44 µg/L
Testostérone THS+3 mois……0.39 µg/L
Testostérone THS+11 mois…..0.52 µg/L

Œstradiol pré-THS………………24 ng/L
Œstradiol THS+3 mois…………36 ng/L
Œstradiol THS+11 mois………..18 ng/L

Bref, je me retrouve avec un taux d’œstradiol en nette diminution. Et c’est pas bon, car je ne suis même plus dans les seuils bas d’une femme cisgenre. Donc récemment, avec l’appui de ma généraliste, j’ai doublé la dose d’œstrogènes.

Mais je crois avoir isolé les cause de tout ce marasme hormonal… A la fin du mois de Décembre j’ai vécu une profonde blessure sentimentale, s’en sont suivit des états dépressifs à répétitions… Je ne buvais plus d’alcool depuis que j’avais entamé mon THS, j’y suis revenue, parfois sans vraiment doser. Et tout ceci a fait que mon THS était moins important, plus routinier, et je le prenais plus tard.
Plusieurs observations. Le moral possède une force plus importante que l’on croit sur le métabolisme. Mes seins s’étaient brutalement arrêtés de croître début Janvier. Depuis, pas la moindre évolution. Depuis peu, avec la prise d’un THS plus costaud, je retrouve quelques petites douleurs à la pression. Seconde observation : L’alcool était pris dans des horaires similaires à la prise de mon traitement. Or, l’alcool est reconnu pour altérer les traitements (et pas que THS, bien d’autres). Encore une fois, le fait d’avoir repris l’alcool début Janvier coïncide parfaitement avec l’arrêt de mes changements morphologiques. Et dernière observation : L’heure de la prise du THS. Avant je le prenais vers 18h-19h. Et tout allait bien. Depuis Janvier, je le prenais tard, très tard, souvent vers 1h du matin, avant de me coucher. Ma généraliste m’a bien confirmé que le moment le plus efficace de la journée pour les hormones c’est le début de soirée.

Depuis trois semaines, j’ai cessé de boire de l’alcool.

Depuis trois semaines, mon moral va mieux. Bien mieux. Mes blessures sentimentales se comblent. Car j’ai rencontré l’amour. Le vrai. Celui qui marche dans les deux sens. Cela fait depuis le 23 Avril que nous sommes ensemble, et je flotte sur un nuage.

Et depuis deux semaines, je prends mon THS comme avant, c’est à dire entre 18h et 20h.

Je reprends contrôle de la situation, et je me sens mieux. Au moment où j’écris ces mots, mes seins sont de nouveau légèrement douloureux. Signe de reprise de la croissance ?

Mais rassurez-vous, j’ai toujours été confiante et déterminée dans ma transition, et ce ne sont pas quelques chiffes inquiétants qui vont me déstabiliser, croyez-moi !

Durant cette année, j’ai quitté Martigues pour Dijon. Je m’y plaît vraiment. Même s’il reste encore à régler le problème d’avoir un vrai job et un vrai chez moi, tout se passe plutôt bien. Je milite désormais au sein du centre LGBT CIGaLes, j’y suis administratrice, et je dois dire que c’est une très belle chose pour moi. Je peux enfin contribuer à quelque chose qui me touche de près.

J’entre désormais dans ma 2ème année de THS. Avec à la clé, peut-être, un voyage en Thaïlande.

Cet article, je le dédie à la personne qui partage mon cœur, comme un éclat de lumière dans les Ténèbres qui m’enveloppaient auparavant.

THS – 11 Mois & Et shooting en public au Jardin de l’Arquebuse, à Dijon

Et donc dans un mois, ce seront les UN AN de traitement hormonal ! Ça va vite hein ^^

Je n’ai pas grand chose à dire, si ce n’est deux choses :

  • Je suis officiellement administratrice au sein de l’association LGBT de Bourgogne CIGaLes. J’y suis plus spécialisée dans ce qui concerne les questions transidentitaire, et techniquement parlant apporte mes compétences en graphisme (je suis par exemple l’autrice de l’affiche de la Marche des Fiertés qui se tiendra le 17 Mai à Dijon, dans le cadre d’une semaine contre les LGBTphobies. Je vous en ferai part plus tard ;
  • Cette première séance d’épilation LASER fut très efficace et c’est un réel bonheur de trouver une peau douce et bien lisse :). Mais la repousse commence à se faire sentir, une 2nde séance ne devrait pas tarder à avoir lieu.

Le 31 Mars dernier c’était la Journée Mondiale de la Visibilité Trans, et j’ai donc publié des photos que je n’avais pas publié ici. En voici une.

IMG_3259_TDOV

Et en ce jour bien ensoleillé, et un peu pour célébrer ces 11 mois accomplis, une séance de photos en extérieur, au Jardin de l’Arquebuse, à Dijon. J’ai fait ça en public donc, un peu stressée avec ces gens autour 😀 La robe que je porte, certain-es doivent la reconnaître. C’est celle que je portais lors d’un autre shooting réalisé l’an dernier. L’occasion de voir les changements ;).

THS – 10 Mois déjà !

Et voilà ! 10 mois ! Le compteur passe à deux chiffres. Cela va vite, vraiment vite.

Quelques nouvelles, même si je n’ai pas grand chose à dire. Ma transition avance doucement mais sûrement. Toutefois, je passe enfin à la vitesse supérieur, en adjoignant à mon THS le commencement d’une série de séances de LASER afin de faire disparaître de façon définitive ces poils disgracieux qui apparaissent sur le bas de mon visage. Et c’est ce Vendredi 14, à 8h30, que j’exposerai ces poils et surtout mes follicules pileux pour les faire éclater et prier pour qu’ils ne reviennent plus. Il faudra quand même pas mal de séances pour arriver à un résultat correct. Mais je pense que ça devrait aller vite. Et j’aurai un visage tout neuf !!

Côté seins, ça n’évolue guère depuis le mois de Décembre… Ils ne sont plus vraiment douloureux, ou périodiquement. J’arrive dans cette fameuse phase où la pousse de seins se ralentit fortement. C’était bien parti, dommage… Je pense aussi que le fait d’un choc émotionnel fin Décembre et du développement d’états dépressifs y sont pour quelque chose. Oui, mon moral n’est pas tout le temps au beau-fixe et j’ai encore du mal à me sortir de cette frustration amoureuse… De fait, j’ai du mal à me mettre en action pour me chercher un job, faire ce qu’il faut pour avoir mon vrai chez moi, et aussi faire avancer mon dossier pour mon changement d’Etat-Civil. Et les récents évènements que mon amie Julie a eut a traverser me refroidissent considérablement.

Mais bon, je ne désespère pas. Et puis dans deux mois, le 11 Mai, je fête mes 1 an de THS 🙂 Et je compte bel et bien fêter ça, et correctement !

2013 est morte. Vive 2014 !

Je ne pouvais pas déroger à l’envie de rédiger un petit article bilan de mon année 2013.

Par où commencer ?

Pour résumer d’abord, ce fut année riche. Extrêmement riche en évènements. En nouvelles, bonnes, excellentes, et d’autres moins bonnes, voire vraiment mauvaises.

Mais tout d’abord, je vous propose d’écouter cette playlist, qui résume en quelque sorte cette année 2013. C’est le son que je lui donne. C’est pas codé, mais le choix des musiques est tout à fait réfléchi et reflète mon moral, mes sentiments, mon état à tel ou tel moment de l’année (c’est chronologique).

http://grooveshark.com/#!/playlist/2013+Soundtrack/93924365

Comment ne pas évoquer le début de cette année sans la joie que cela m’a procuré et me procure toujours, d’avoir enfin pu vivre en tant que femme à 100% ! C’était un pas nécessaire, que je n’ai pas eut trop de mal à franchir, en tout sincérité.

Le mois de Mars, très dense, avec notamment mon basculement d’identité numérique. Désormais je suis connue sur la Toile publiquement en tant que Damia.

L’obtention de mon THS fut une aventure à elle toute seule. Je vous recommande chaudement la lecture de cet article là qui illustre parfaitement cette quête, digne de la quête du Graal : Quand la passerelle prends des airs de montagnes russes

Et puis, le mois de Mai, avec le 11. Date de mon anniversaire, et date du début de mon THS. Cet article est fait pour vous si vous voulez en (sa)voir plus : 3ème vidéo – Première prise du THS

Ma TransBox me suit toujours 😉

Juin, avec la Marche des Fiertés à Paris. Ma 1ère fois 🙂 C’est émouvant, non ? :3 C’est le début de l’Été. Je repartirai de Dijon, lieu transitoire entre Paris et Martigues, le cœur lourd, chargé…

Cet Été sera marqué par un nouveau déplacement en Bourgogne, pour rendre visite à une amie, et me rendre à la 25ème Rencontre Nationale d’Infoclimat. Je repartirai de Dijon le cœur encore plus lourd…

Septembre arrive. Nouveau bouleversement dans ma vie. Je débarque à Dijon, pour m’y installer en fait.

Au moment où j’écris ces mots, je suis toujours à Dijon, hébergée par Julie. Quelques choses ne se sont pas déroulées comme je l’aurais souhaité, sentimentalement parlant notamment. La vie est ses aléas. J’en suis encore profondément marquée, il va me falloir du temps pour m’en remettre.

2014 arrive. Avec ses quelques espérances. Le changement d’Etat-Civil, qui je l’espère sera assez rapide. Sauf si une loi est pondue pendant ce temps… (AHAHAHAHA). Et puis, mon opération de réassignation. Va falloir que je me serre les coudes afin de pouvoir financer cette lourde opération. Et puis, peut-être que mon cœur sera guéri…

J’espère que dans un an, je pourrai lire cet article, sans regrets, sans me dire une fois de plus, que j’ai loupé quelque chose, que j’ai perdu du temps. Ma vie est si chaotique…

Allez ! Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente nouvelle année 2014, que celle-ci puisse être belle :).

En cadeau, ma bannière en version HD 😉

Banniere2014_HD

7 mois de THS, bientôt 8 – Tout roule sur la Passerelle

Alors, que dire ?

Le 11 Décembre dernier je fêtais mes sept mois de THS. J’ai l’impression d’entrer dans la phase où les changements ralentissent.

Je publie ici mon graphique d’évolution de mon tour de poitrine. L’avancée est plutôt belle quand même. Par contre, ça a grandement ralenti lors du dernier mois. La seule chose que j’ai noté, c’est que mes seins ont tendance à s’arrondir, et à prendre un peu en densité.

Evolution_poitrine_THS6mois

Donc à Dijon, j’ai pu entamer ma procédure de changement d’Etat-Civil. Pour le moment ce n’est vraiment que le tout début. La procédure d’aide juridictionnelle est sur les rails, et je vais avoir une certaine quantité de documents à produire pour constituer le dossier qui ira au TGI (Tribunal de Grande Instance). Cela va certainement prendre un certain temps, mais je suis confiante car il paraît qu’à Dijon ça se passe plutôt bien de ce côté là.

Côté médical, étant donné que j’ai du abandonner mon génialissime endocrinologue de Marseille, il fallut trouver autre chose ici. Et donc, c’est vers un médecin généraliste que je me suis tournée, et celle-ci m’a prolongé mon ordonnance. Tout rentre dans l’ordre donc :).

En Janvier, je m’occuperai -ENFIN- de faire de l’épilation laser pour mon visage. Parce que bon, jouer avec le rasoir c’est amusant, mais c’est… rasoir.

Et puis, côté famille, ça se réchauffe. Mon père m’a contactée. Il veut me voir pour les fêtes de Noël. Discuter de tout ça. Ce sera avec plaisir ! Donc entre le 24 et le 27 Décembre, je serai dans mon pays natal : la Dordogne 🙂 Et pour la première j’y serai en tant que moi-même !

Pour finir, quelques photos de moi-même, avec une chevelure quelques peu changée ;).

IMG_2262

IMG_2268

Donc tout se passe bien sur cette chère Passerelle. Il y a eut quelques remous, mais ça, c’est d’ordre personnel, je vais éviter de m’étaler là dessus et sur mon blog.