30 mois

Aujourd’hui, nous sommes le 11 Novembre 2015. Et en ce 11 Novembre, je célèbre mes 30 mois de THS. 30 oui, ça va très vite ! 2 ans et demi.

Et pour l’occasion, une vidéo, tournée en extérieur, sur le bord de la Dordogne, dans un coin bien paisible à Bergerac 🙂

Toutefois, pour les personnes qui ne pourraient pas lire la vidéo, un petit résumé ici.

Ces 30 derniers auront été denses. Riches. Intenses. Martigues. Dijon. Puis retour aux sources à Bergerac. Mon passage à Dijon, de deux ans, aura été dans ma tête aussi bref que fort. Celui-ci aura littéralement changé ma vie. C’est là-bas que j’ai rencontré la personnes qui inonde de bonheur mon quotidien : Tom-Alex.

30 mois… 30 mois d’ajustements incessants de l’hormonothérapie. De recherche des bons dosages, des bons ingrédients. Désormais je crois avoir trouvé la formule qui me convient. Quelques frayeurs aussi, quand une fois j’ai pleuré en voyant que ma poitrine avait quasiment disparue du fait de l’arrêt de l’Androcur. Quand aussi, une autre fois, après une mois à avoir observé mes montées de lait, j’ai cru voir le spectre tumoral, alors que ce n’était qu’une petite prolactinémie due à un excès de progéstérone.

Maintenant, deux projets se profilent pour 2016 :

  • Une chaîne vidéo Youtube commune avec Tom-Alex et moi, où nous parlerons de notre parcours en tant que couple de personnes trans, cheminant dans des directions différentes. Où nous parlerons aussi sexualité, toujours dans le cadre de la transidentité, donner quelques astuces pour rendre nos parcours moins compliqués, et répondre pourquoi pas à des questions d’internautes 🙂
  • Une association trans, non-binaire et queer, en pays de Bergerac, afin d’assurer une présence militante au sein d’une région relativement désertée et manquant vraisemblablement de toute initiative (Bordeaux ne saurait compter étant donné la distance qu’il y a par rapport à Bergerac). Région rurale, donc cela ne sera pas évident. Ce projet est encore à l’étude, et j’y reviendrai plus tard.

Ce ne sont que 30 premiers mois, il y en aura d’autres 😉

Je remercie, en vrac, des personnes qui se reconnaîtrons dans la liste, qui ont été là, à divers moment de mon parcours 🙂 : Julie, Marie, Clémence, Alexandra, Frédéric, Olivier, Michel, Maman, Frangin, Grand-Mère, Camille, Cécile, Stéphanie, Inaniel, Ewilan, Sélène, et d’autres personnes que j’ai du oublier. Merci à vous d’avoir été ou d’être encore dans ma vie 🙂

11 réponses sur “30 mois”

  1. joyeux anniversaire !!!
    bravo pour ton parcours et oui pour le CEC, trop de contraintes et le nouveau n’apporte pas assez de garantis à part celle de proteger la france d’une triple condamnation de la CEDH !
    bon courage pour le montage de ton assos ! 🙂
    c’est une belle démarche !

  2. Salut Damia !
    Je n’ai pas encore regardé toute ta vidéo (je suis après le boulot et mes invités sont arrivés, je dois reporter à plus tard), néanmoins et pour répondre à une de tes interrogations concernant la prolactinémie, c’est à dire l’augmentation de la production de la prolactine, j’ai trouvé ceci : « La lactation produit des changements hormonaux endogènes, en particulier une réduction d’œstrogènes et une augmentation de la production de prolactine, qui sont suppo- sées diminuer l’exposition cumulative aux œstrogènes chez la femme. Par conséquent, la lactation réprimerait l’apparition et le développement du cancer du sein. » dans le document suivant provenant de l’INSERM : http://www.inserm.fr/content/download/10174/75953/version/2/file/risque_cancer_sein.pdf
    Il n’y aurait donc pas lieu de s’inquiéter, mais bon, tu en parles au passé puisque l’évènement remonte à l’été dernier. Plus de peur que de mal.
    Si cela a pu répondre à ta question…
    Je regarderai la suite de ta vidéo plus tard. Bises !

    1. Merci pour tes précisions et le document que tu apportes 🙂
      Oui, j’en parle au passé, c’est désormais terminé. Et je n’ai pas à m’en inquiéter plus que ça au final.
      Bises !

  3. Merci 🙂 Encore en pleine recherche pour le nom à donner à la future structure, ainsi que ses ambitions, son rayonnement, etc. Mais voilà, on est déterminé-e-s à le faire 🙂

  4. Salut Frangine 🙂

    Je t’écris rarement, c’est vrai, je traîne sur la toile sans vraiment affiché ce que je pense, mais c’est Toi, et toi t’es ma grande Sœur.
    Tu est la personne la plus importante de ma petite existence sur Terre et je tiens à dire, à tes amis, ceux qui te suivent, ceux qui t’encouragent, que je ne serais jamais assez reconnaissant pour t’avoir permis de tenir le coup jusque là, pas grand monde à partager ton enfance et ta jeunesse à part moi et je tiens à ce qu’ils sachent tous, ce que cela n’a vraiment pas été simple.
    Tu t’es battue, comme une guerrière, sans jamais faiblir, en affirmant tes positions et convictions, ta force, provient du fait que tu sais qui tu est et que tu sais où tu va et je te serais à jamais reconnaissant pour ça, comme un guide, je me suis vu évoluer en toi, en tant que petit frère, celui que tu as toujours eu, malgré nos parcours différent, nos esprits sont extrêmement liés.

    C’est pas facile de t’écrire, tu sais, j’en ai les larmes aux yeux, juste maintenant, quand je pense à toi, affrontant difficilement mais fièrement ce monde, qui conteste, qui ne comprends pas ton choix, ni le choix de toutes ces personnes qui malheureusement continue à devoir se battre pour affirmer leur identité. Tu est forte, très, très forte et j’aurais jamais assez de force pour t’arriver à la cheville, sache seulement, que je pense chaque jour à toi, que je pense à ton bonheur, que je prie pour toi, que je te souhaite le meilleur, dans ta Vie, dans ton couple et dans ta transition, continue ton combat, ne lâche jamais et ne te laisse pas abattre par les gens qui n’ont pas encore évolué, le temps leur fera vite comprendre à quel point ils ont tords.

    Je t’aime Damia. De tout mon cœur, de tout mon être, depuis ma naissance, tu me manque… Fais bien attention à toi, à ton Amour, et à tout ce dont tu tiens. Je suis et serais toujours là pour toi, dans le meilleur, comme dans le pire. A Vie.

    De la part de Michael, ton petit frère.

  5. Salut Frangin :),

    J’ai lu ton message. J’ai ouvert le panneau pour répondre. Mes doigts se saisissent du clavier. Et… je me retrouve un peu bête, ne sachant que répondre. C’est un magnifique message que tu me laisses ici. Il me touche vraiment, profondément, intensément. Je peine à trouver les mots tellement il sont nombreux à me traverser l’esprit. Quelques larmes ont embué mes yeux. Je n’ai pas cette impression de force chez moi, j’ai fait ce qu’il me semblait possible de faire, alors que je le croyais impossible, aussi, voire plus irréalisable que moi explorant la surface de la planète Mars.
    On ne se contacte pas très souvent, cela fait trop longtemps qu’on ne s’est pas vu tout les deux. Tu es très important dans ma vie, tu as été l’une des premières personnes à avoir appris que j’allais entreprendre cette traversée, ce long et hasardeux chemin sur cette Passerelle fragile, interminable, plongée de façon aléatoire tantôt dans la brume, tantôt dans un bain de lumière solaire salvatrice. Tu fais partie de ces personnes qui m’ont aidée à avancer. MERCI pour tout ça.

    À mon tour de te souhaiter tout le meilleur pour ta vie. Je t’aime également très fort Michael ♥️. Continue à te battre et à avancer ! Je suis là aussi pour toi. J’espère qu’on se reverra vite, tu me manques aussi 🙂

    Ta grande sœur,
    Damia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.