Respirez, c’est l’été sur la Passerelle

En panne d’inspiration pour un titre percutant, un article pour vous informer de l’avancement de ma transition.

Donc…

Alors pas grand chose à dire de ce côté là. Ah si ! J’ai fait une prise de sang la semaine dernière, afin de voir où ça en est question œstrogènes. Hé bien ce n’est guère réjouissant…

Œstradiol pré-THS………………24 ng/L
Œstradiol THS+3 mois…………36 ng/L
Œstradiol THS+11 mois………..18 ng/L
Œstradiol THS+14 mois………..16 ng/L

Donc… Je ne sais pas trop. Cela fait depuis 2 mois que je suis passée de 2 à 4mg d’œstradiol par jour. Et mes analyses indiquent une baisse. Alors est-ce dû au fait que mon organisme bouffe ces hormones au point de ne pratiquement rien laisser dans mon sang ? Auquel cas cela traduirait une excellente assimilation des hormones par ce dernier (ce qui est quand même une bonne nouvelle). Ou bien… L’œstradiol n’est pas du tout assimilé et disparaît comme toute chose non-assimilée par l’organisme : direction la cuvette des toilettes.
Je pencherai pour la 1ère option car récemment mes hanches se développent d’une façon assez importante. Je le constate notamment en allant me coucher, une douleur au milieu du dos, exactement là où mes vertèbres se cambrent, et uniquement quand je me repose sur le flanc. Ma literie est la même depuis Janvier, or, ce n’est que depuis quelques semaines que j’ai ce types de douleurs, assez peu gênantes toutefois.
Cela dit, mes seins, eux, ne semblent plus vouloir pousser…

Je serai tentée de passer au gel trandermique pour mon THS, et mettre en pause les comprimés. L’espace de trois mois environ, histoire de voir si cela va avoir un impact sur mon taux d’œstradiol.

Sinon, j’attaque bientôt une 2nde séance d’épilation Laser Jeudi matin, afin de dégager de trop nombreux poils au niveau de mon visage…

Enfin, n’étant plus seule sur cette Passerelle, je suis heureuse et comblée de bonheur ♥︎

Comme vous êtes sages (enfin pas tous hein :D), voici une photo de votre misandre cisphobique hétérophobe préférée :p

IMG_4073

2 réponses sur “Respirez, c’est l’été sur la Passerelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.