Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle fini par tomber

Bonjour,

Un peu marre que la question de l’égalité soit abordé uniquement sous l’angle du droit au mariage et avoir des enfants. Toute aussi légitime qu’elle puisse être, c’est oublier un peu rapidement un problème qu’il va aussi falloir mettre sur la table : celle de l’égalité entre les genres, trans’ inclus. Que le changement d’Etat-Civil puisse se faire facilement, sans devoir justifier d’une quelconque opération chirurgicale, car ce qu’il se passe entre nos jambes ne saurait en aucun cas servir de preuve de notre genre (sexe ≠ genre dois-je le rappeler). Une réforme façon Argentine serait la bienvenue, et avant 2017 ce serait bon.
Mais vu l’implication de l’Inter-LGB(T) qui est proche de celle des températures actuellement en cours dans le Nord de la France, et du je-m’en-foutisme global des politiques, ça va être dur.

En bonus, un visuel, qui se veut complémentaire du fameux logo »= » orange sur fond rouge (ou l’inverse) que l’on voit un peu partout sur les avatars Twitter et ailleurs.

Egalite_Des_Genres

4 réponses sur “Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle fini par tomber”

  1. Vu déjà l’ambiance rien qu’en parlant du mariage gay, j’imagine même pas la tronche des anti-coincés-oh-mon-dieu si tu leur parlais des droit des trans…
    Quant à la question de l’Inter-LGBT, je ne sais pas quelle est leur relation avec les T, mais à mon avis il ne faut pas trop leur en vouloir non plus, ce n’est qu’une association et ils font avec les moyens dont ils disposent.
    Sinon ça m’emmerde bien que les débats sur le mariage « pour tous » (bien mal nommé puisqu’on va bientôt nous accuser de pédophilie, zoophilie, inceste et j’en passe) prennent un caractère aussi agressif et radical. Les arguments avancés par certains sont vraiment trop violents à mon goût, même s’ils ne sont que verbaux.

  2. Je suis d’accord avec toi.
    Il faudrait que les médias LGBT se préoccupent un peu plus du T car, même si je suis une L, j’estime qu’il est toujours enrichissant de connaître toutes les opinions et de varier quelques peu les thèmes d’infos.
    Et puis sortir du social, ce serait une bonne idée aussi, un peu de philo, nom de nom !

  3. « Vu déjà l’ambiance rien qu’en parlant du mariage gay, j’imagine même pas la tronche des anti-coincés-oh-mon-dieu si tu leur parlais des droit des trans… »

    C’est bien le problème. On considère que le mariage pour tous comme étant un élément plus facile à faire passer dans les consciences que le changement d’identité sur l’Etat-Civil. Ce qui tends bien à montrer une chose : on fait une classification du niveau de « tolérabilité ». Quand est-ce que les trans’ seront des individus enfin tolérables ? Et je ne parle pas aux yeux de la société (je suis actuellement dans un bar-restau, en robe longue, et l’on ne vient pas me chercher des noises…), mais aux yeux de ceux qui devraient nous défendre et nous représenter.

    Et une chose : il y aura toujours des gens contre. Des gens qui sont attachés de façon très virulente à un certain passé. Peu importe la nature de la réforme, il y en aura toujours. Le jour où le sujet des trans sera mis sur la table, je ne m’attends pas l’assentiment des surexcités de droite, ainsi que des ultra-conservateurs, toutes confession religieuse qu’ils soient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.