Not All Men – Not All X…

 

Donc je voudrais faire une petite note sur cette expression que l’on peut voir, surtout dans les milieux militants féministes.

“Not All Men”,  Pas Tous les Hommes en français donc. Mais quoi « pas tous les hommes » ?

C’est bien simple : Quand vient le sujet des agressions, du harcèlement de rue, qu’on parle des souffrances, des traumatismes qui y sont liés, de l’état dans lequel cela met les femmes qui en sont victimes, bien souvent la réaction des mecs c’est :

Mais nous ne sommes pas tous comme ça !!

Bien. Donc, mec, on te parle de quelque chose qui entraine de véritables traumatismes, parfois jusqu’au suicide. Et la seule attitude que tu trouves face à ça c’est dire que tous ne sont pas comme ça. Quel est le but ? Chercher à TE déresponsabiliser ? Si tu cherches à te déresponsabiliser c’est sans doute parce que tu as des problèmes par rapport à ça. Je dirai même très certainement. Et c’est grave.

Mec, tu fais partie, que tu le veuilles ou non, d’un système qui privilégie les hommes. C’est comme ça. Tu as des privilèges liés à ta virilité masculine, impossible de s’en défaire. La moindre des choses quand on te met face à ce que ces fameux privilèges entrainent de mauvais (harcèlement de rue…), c’est justement d’éviter de la ramener te victimisant et claquer le « Not All Men ».

Alors quelle posture adopter ? Je ne sais pas… Soutenir la personne qui vient de se faire agresser par exemple serait une attitude correcte. Se promettre que la fois où tu verra une femme se faire harceler dans la rue, intervenir. Et faire passer le message parmi des co-privilégiés, en les sensibilisant à la question, en les éduquant. Leur dire que non, ça se fait pas de dire à une femme « Tu es trop mignonne » dans la rue. Que ça ne se fait pas de la juger sur ses vêtements. Qu’il faut respecter son espace privé (ne pas l’aborder et lui parler à 30 cm du visage). Bref, il y a plein de façons respectueuses et bienveillantes de réagir et de lutter contre ça.

Et attention. Il en va de même avec les variantes : « Not All Whites », « Not All Hetero » et le « Not All Cis ». Même si moins employés, ils dénotent le même comportement. A savoir qu’en tant que blanc, hétéro ou cis, faire savoir que non, vous n’êtes pas tous-t-es comme ça, c’est nullissime. Ça fait intervenir le même déni de privilèges.

Voilà, cet article je le voulais assez rapide mais je voulais mettre certaines choses au clair sur des trucs qu’il m’arrive d’entendre, lire de ci et de là.

4 réponses sur “Not All Men – Not All X…”

  1. La réaction « Pas tous »/ »Pas toutes », je l’ai moi-même utilisée par le passé et sans doute que ce commentaire va y ressembler, alors qu’il n’en est rien

    Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’elle est une forme d’invalidation pure et simple de ce qui vient d’être formulé avant, surtout dans la mesure où elle répond à une phrase du type « la majorité des mecs t’agressent sans s’en rendre compte quand il t’accostent dans la rue »

    Mais après avoir pris conscience de mon erreur avec cette réaction j’ai constaté une chose : c’est que bien souvent cette défense vient en réponse à une phrase formulée comme une vérité générale alors qu’il y a effectivement des exceptions.
    Par exemple : « les mecs t’abordent dans la rue et te parlent à 30 cm et se rendent pas compte que ça c’est une forme d’agression » au lieu de la formulation que j’ai utilisé plus haut.
    Dans le même ordre d’idée, j’ai entendu dans les discussions entre amis des phrases du même tonneau : « les trans’ militantes sont cisphobes » ou encore « les gays/les lesbiennes sont transphobes » ou encore « les femmes sont culturellement misogynes ».
    Et comme il existe des exceptions à ces fausses vérités , la réponse est automatiquement « not all ». Et la partie d’en face de dire « tu nies le point que je soulève » et éventuellement les insultes de fuser (vécu)

    Il y a clairement des problèmes de conscience de leurs privilèges par la gent masculine et par la gent cisgenre vis à vis des autres minorités, c’est indéniable.

    Mais puisque les mots, les formulations et les attitudes sont importants de leur part, ils le sont des deux côtés de la balance inégalitaire des privilèges et donc de notre part aussi. Non ? Il est donc important qu’on évite de se mettre en posture de se voir opposer le not all en étant plus juste dans notre formulation « la majorité des mecs » plutôt que « les mecs » etc.

    Après ton article est court et tu le dis toi même, c’est un début de réflexion, et sans doute ce point ne t’a-t-il pas échappé mais tu n’avais que peu de temps pour développer et tu es allée à l’essentiel.

    Bonne journée

  2. Ton argumentation se tient, cependant il pause un certain nombre de questions qui me paraissent importantes. Oui le « pas tous les hommes » peut être utilisé de manière égoïstement déculpabilisatrice ce qui est extrêmement réducteur pour les victimes de harcèlement, mais comme l’a fait remarquer Thack, il vient parfois répondre à une généralisation qui est discriminante d’une part ( qu’il s’agisse d’une question de genre, d’ethnie, de sexualité ou de religion etc) mais qui de plus participe à la perpétuation du cliché. Je m’explique; Si nos enfants entendent tous les jours, les hommes font si, les femmes font ça, les noirs ceci, les blancs cela etc etc , que peuvent ils faire sinon se conformer au carcan qu’on leur impose comme vérité absolue. Donc en tant que père de famille je trouve important de dire devant mes enfants dans ce genre de situations  » non pas tous les hommes » , dans le sens, non, tu peux être un homme sans te comporter comme un porc . Bien évidemment il faut développer. Bref, bannir les généralités et les clichés ne peut que nous pousser vers une plus grande tolérance et une meilleure compréhension mutuelle jusqu’à ce que les auteurs d’actes inacceptables soient isolés parmi tous ceux qui ne sont pas comme ça et qu’on puisse enfin dire que les hommes ne sont pas comme ça mais que les gens sans savoir vivre ni éducation oui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *